Déroulement de la formation d'agent de sécurité

Parmi les métiers qui recrutent, on retrouve la profession d’agent de sécurité. Accessible en formation initiale ou continue, ce métier en plein essor emploie aujourd’hui près de 165 000 personnes. Si la surveillance reste une de ses missions principales, l’agent de sécurité remplit en réalité de multiples tâches. Le métier est par ailleurs évolutif, offrant de belles perspectives de carrière. Vous souhaitez travailler dans le domaine de la prévention et de la sécurité ? Afin de vous aider à y voir plus clair, intéressons-nous aux différentes missions ainsi qu’aux formations pour devenir agent de sécurité.

Les missions de l’agent de sécurité

Remplissant un rôle à la fois préventif et dissuasif, l’agent de sécurité est aujourd’hui une profession particulièrement recherchée par les entreprises. Il est principalement chargé de la protection des lieux et des personnes, veillant à empêcher les actes de malveillance et de vandalisme.

De manière générale, l’agent de sécurité est affecté à la surveillance d’une zone délimitée. Mobile ou statique, il en contrôle les différents accès. Au contact du public, il a aussi pour mission l’accueil et l’assistance. Il s’assure également qu’aucun objet illicite ou dangereux ne pénètre dans les lieux. En effectuant des rondes régulières, il veille constamment à la sécurité des lieux et des personnes, prévenant tout sinistre et tout conflit potentiel. L’agent peut également être affecté à un poste de télésurveillance.

Employé d’une entreprise, il se doit avant tout de faire appliquer la réglementation en vigueur. Face à des situations conflictuelles, l’agent de sécurité doit à la fois faire preuve de diplomatie et de fermeté face aux usagers.

Pivot du système de sécurité d’une entreprise, il reste en contact permanent avec ses collègues au poste central. Sous l’autorité de son supérieur hiérarchique, il rend régulièrement des comptes sur ses actions et transmet les informations pertinentes. En cas de sinistre par exemple, l’agent de sécurité doit alerter les services d’urgence et prodiguer les premiers soins.

Certificat agent de sécurité

Les qualités nécessaires pour devenir agent de sécurité

Savoir-être

Les métiers de la sécurité requièrent bien évidemment d’être en excellente condition physique. Cependant, le futur agent de sécurité doit également faire preuve de très bonnes capacités de communication orales (face aux usagers) et écrites. Il doit en effet rédiger des rapports réguliers sur son activité, mais également, le cas échéant, des procès-verbaux.

Affecté à la sécurisation d’un lieu, l’agent de sécurité doit disposer d’un excellent sens de l’observation et de l’analyse. Face à un dysfonctionnement ou une situation de crise, il doit faire preuve de réactivité.

Afin de mener à bien ses missions, l’agent de sécurité doit également adopter un comportement à la fois respectueux et ferme face aux usagers. Professionnel en toute circonstance, il doit se montrer courtois, patient et à l’écoute du public. En présence d’usagers agressifs par exemple, il doit agir avec sang-froid et diplomatie.

En charge de la sécurité des locaux d’une entreprise, l’agent de sécurité doit avoir un certain sens des responsabilités et être capable de travailler en autonomie.

La partie théorique

En effet, l’agent de sûreté doit absolument maîtriser des connaissances spécifiques qu’il acquiert au cours de sa formation. Par exemple, il doit connaître les techniques de secourisme et de réanimation. Veillant au respect de la réglementation des lieux, une très bonne connaissance des procédures d’accueil du public est indispensable. Afin de maximiser vos chances de décrocher un contrat, vous pouvez également élargir vos connaissances en obtenant des certifications complémentaires.

Les spécialités de l’agent de sécurité

Désormais, vous savez que la fonction d’un agent de sécurité dépasse le cadre de la simple surveillance. Tout au long de votre carrière, vous pourrez choisir de vous spécialiser dans un domaine particulier. Penchons-nous sur les différentes affectations possibles :

  • L’inspecteur de magasin travaille dans les centres commerciaux et les boutiques. Outre l’accueil du public, il veille à empêcher les vols, les attentats et tout acte de malveillance. Pour cela, il effectue des rondes régulières et contrôle les caméras de télésurveillance. En cas de sinistre, il peut également procéder à l’arrestation des contrevenants.
  • L’agent de sécurité incendie s’assure de la sécurisation des lieux et du respect de la réglementation relative aux risques d’incendie. Pour cela, il procède à des rondes afin de vérifier le bon fonctionnement des systèmes d’alarme et du matériel de secours. En cas d’incendie, c’est un acteur de premier plan qui guide les équipes de secours vers les lieux du sinistre.
  • Le rondier travaille principalement sur les sites industriels. Ses missions sont larges, allant de la vérification du bon fonctionnement des machines à la détection de problèmes potentiels. C’est également une présence dissuasive face aux risques de sabotage, de vol ou d’incendie.
  • L’opérateur en télésurveillance est un pivot de la circulation de l’information. Son poste est statique.
  • L’agent cynophile de sécurité assure ses rondes avec un chien.

Lieux et conditions d’exercice de l’agent de sécurité

Reconnaissable à son uniforme réglementaire, il travaille en général comme salarié d’une société de sécurité privée ou d’une entreprise. Il peut être affecté à la surveillance de lieux très divers tels que les grandes surfaces, les immeubles de bureaux, les parcs de loisirs, les ports, les aéroports, les banques, les parkings ou les sites industriels. Il travaille seul ou en équipe et est en général placé sous l’autorité de son responsable hiérarchique.

Formation agent de sécurité

Les meilleures formations pour devenir agent de sécurité

Afin d’acquérir le bagage théorique nécessaire, il est obligatoire de suivre une formation d’agent de sécurité. Accessible dès le niveau CAP, il existe également de nombreuses formations Post-Bac. Mais sachez que le milieu reste très sélectif : seuls 40 % des candidats obtiennent la carte professionnelle délivrée par le préfet. Celle-ci n’est par ailleurs valable que pendant 5 ans. Enfin, rappelons également que vous devez être majeur et avoir un casier judiciaire vierge.

Les formations initiales

Niveau CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle)

Ces formations sont accessibles dès la 3e et se préparent en 2 ans.

  • Le CAP agent de sécurité vous forme à la prévention des vols, des effractions et des dégradations.
  • Le CAP agent vérificateur d’appareils extincteurs fait de vous un expert des extincteurs d’incendie.

Une fois votre CAP en poche, vous pourrez préparer le MC sûreté des espaces ouverts au public en 1 an.

Niveau BAC

Ces diplômes sont accessibles avec un CAP et nécessitent 2 ans de formation :

  • Le BP agent technique de prévention et de sécurité est centré sur la prévention des risques et l’intervention en cas de sinistre.
  • Le Bac professionnel métiers de la sécurité est une voie préparant aux différents métiers de la sécurité, de la sûreté et de l’ordre public.

Niveau Post-Bac

Les titulaires d’un BAC peuvent préparer des formations plus approfondies et prétendre à des fonctions managériales :

  • Le DUT hygiène sécurité environnement vous donne toutes les clés pour apprendre à gérer les risques, la santé et la sécurité au travail.
  • La Licence professionnelle sécurité des biens et des personnes est le plus haut degré de formation dans ce domaine.

Les formations continues

Si vous recherchez un métier qui recrute activement, le domaine de la prévention et de la sécurité vous offre de nombreuses perspectives d’emploi. Vous pourrez sous certaines conditions suivre les formations proposées ci-dessus ainsi que :

  • le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) agent de prévention et sécurité ;
  • le Titre Professionnel Agent de Sûreté et de Sécurité Privée.

Les certificats complémentaires, des atouts supplémentaires pour vous aider à décrocher un emploi

En raison du caractère très sélectif de la profession, il est fortement conseillé de suivre ces certifications très appréciées des employeurs :

  • les formations de sauveteur secouriste du travail (SST) ou de premiers secours (PSC1) ;
  • le SSIAP1 (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance aux Personnes) ;
  • le SST (Sauveteur-Secouriste du Travail) ;
  • le HOBO (Habilitation électrique).
Agent de sécurité voiture

Le déroulement d’une formation pour devenir agent de sécurité

Naturellement, ces formations combinent une partie théorique à une mise en pratique.

Ainsi, l’Institut Français de Sécurité forme ses futurs agents dans ses locaux de 600 m². Les salles sont équipées d’équipements dernier cri (vidéoprojecteur, tableau interactif). Afin de compléter la partie théorique, des mises en situation sont prévues. Les stagiaires ont accès à de nombreuses ressources afin de parfaire leurs connaissances. Études de cas à l’appui, ils peuvent ainsi mieux appréhender les exigences de cette profession. La formation dure 175 heures et est validée par des épreuves écrites et orales.

Le CAP agent de sécurité délivre un enseignement professionnel, tout en dispensant des cours de culture générale. Un stage de 12 semaines est nécessaire afin de valider la formation.

Le BAC pro Métiers de la sécurité forme les étudiants en 3 ans en couplant des enseignements généraux et professionnels. Ainsi, ils acquièrent des notions solides en droit, en communication professionnelle et dans le domaine de la sécurité.

Retour haut de page