Agent de sécurité cynophile

Il existe un professionnel de la sécurité privé qui exerce systématiquement avec un coéquipier canin. Il s’agit du métier de maître chien. Selon une enquête réalisée en 2015 par la branche Sécurité et Prévention, il existe en France 6 000 agents de sécurité cynophiles, ce qui représente 3% du total des agents de sécurité dans l’Hexagone. Nous vous proposons un panorama de ce métier passionnant qui est une branche essentielle de la surveillance.

Les conditions de travail de l’agent de sécurité cynophile

La journée de travail d’un agent de sécurité cynophile

Comment tout agent de sécurité, notre spécialiste cynophile a sa mission axée sur la protection et la sécurisation. Le quotidien du maître chien dépend essentiellement du site où il est en surveillance. Il reste durant tout son service en compagnie de son coéquipier canin. La plupart du temps, l’action peut se dérouler en extérieur, quelles que soient les conditions météorologiques. D’ailleurs, le chien sera probablement plus heureux de cette condition d’exercice professionnel que son compagnon humain.

L’agent réalise des rondes de surveillance selon un ordre de mission et/ou un cahier des charges. Durant celles-ci, il est en mesure de détecter les éventuelles intrusions et les actes de malveillance. En cas, de constatation, l’agent déclenche une alerte en situation d’urgence. Il peut demander l’assistance des forces de l’ordre pour appuyer son intervention. Il effectue un compte rendu lors de chaque ronde et répertorie scrupuleusement tout incident sur le support prévu à cet effet.

N’oublions pas que dans sa routine quotidienne, le maître chien prend du temps pour entraîner son chien. C’est essentiel pour maintenir les réflexes et la bonne condition physique du chien.

En fonction du site et de la mission, la période de travail peut être assez longue. Jusqu’à 12 heures, aussi bien de jour que de nuit, week-ends et jours fériés. Pendant tout son service, il doit faire preuve de vigilance avec son chien.

Secteur d'activité de l'agent de sécurité cynophile

Les secteurs d’activité

Très souvent, le maître chien travaille pour une société de sécurité privée, voire une entreprise privée. Son intervention se résume à la sécurisation d’une zone ou d’un bâtiment. Il peut être embauché par un service public, comme l’armée ou les forces de l’ordre. L’agent cynophile intervient alors dans la recherche d’explosifs, la traque de stupéfiants, la recherche de personnes disparues, etc. Enfin, l’agent de sécurité cynophile exerce parfois comme indépendant et passe donc des contrats avec des clients. Il endosse alors la fonction de chef d’entreprise.

L’agent de sécurité et son coéquipier canin : une relation privilégiée

Un lien étroit unit le maître à son chien. Il y a nécessairement une relation entre coéquipiers. Elle se maintient par des exercices de défense et d’intervention. L’agent veille au bien-être de son chien. Il lui prodigue tous les soins nécessaires auprès d’un vétérinaire et lui donne une nourriture saine, équilibrée.

La formation d’un maître chien

Il existe plusieurs formations au sein d’écoles spécialisées ou encore auprès d’organismes de formation agréés. Parallèlement, les forces de l’ordre et les forces armées dispensent des formations à leurs engagés. Avant de commencer une formation d’agent de sécurité cynophile, il est essentiel de vérifier si l’organisme permet de suivre un cursus certifiant et qu’il est reconnu par le CNAPS : Conseil National des Activités Privées de Sécurité.

Les qualités requises pour être agent de sécurité cynophile

Ces diplômes sont très souvent exigés par les agences de sécurité privée ou les particuliers/entreprises qui recrutent dans ce corps de métier. Vous devez donc pouvoir justifier d’un des diplômes mentionnés afin d’assurer la sécurité privée des particuliers ou des entreprises.

Compétences requises

C’est un métier qui demande beaucoup de passion. L’agent possède une aisance réelle avec les animaux et est prêt à entretenir une complicité avec son chien, qui sera son principal collègue de travail. Il est en mesure de savoir optimiser les compétences que son collègue canin a développé tout au long de son apprentissage. L’animal est réellement l’auxiliaire de l’agent de sécurité cynophile tout au long de l’exercice de sa mission. En plus de ces qualités, le maître chien possède d’autres compétences :

  • Bonne condition physique ;
  • Autonomie et réactivité ;
  • Maîtrise de soi ;
  • Bonne expression écrite ;

Les pré-requis pour entamer une formation d’agent de sécurité cynophile

Afin de pouvoir suivre une formation d’ASC, il est essentiel d’avoir plus de 18 ans et de présenter la lettre originale du CNAPS, qui délivre un numéro d’autorisation. L’agent doit encore être capable de retranscrire des faits sur une main courante et disposer de bonnes connaissances en informatique. L’élève devra justicier d’une bonne aptitude physique. Il est essentiel de pouvoir produire un extrait de casier judiciaire vierge.

Pour suivre cette formation, l’élève se présente avec son propre chien qui doit avoir réussi les tests de sélections préalables. Le jour de l’examen, l’animal devra avoir au moins 18 mois et être à jour des différents vaccins obligatoires. Il est titulaire d’un passeport européen. Le chien correspond nécessairement à l’une des races habilitées au mordant et s’il s’agit d’un chien de 2ᵉ catégorie, le propriétaire est en règle avec l’administration et peut produire un permis de détention.

Le Certificat Professionnel de Branche CQP ASC

Pour exercer comme agent de sécurité cynophile dans la sécurité privée, une certification existe : le Certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Sécurité Cynophile (CQP ASC). Il s’agit d’un titre classé Niveau 5 Bis par l’Éducation Nationale, correspondant à un niveau Brevet. Selon l’Arrêté du 27 juin 2017, portant cahier des charges applicables à la formation initiale aux activités privées de sécurité, la durée de formation est fixée à 490 heures.

Lorsque le professionnel a terminé sa formation, le CNAPS lui octroie une carte professionnelle pour une durée de 5 ans. La carte est renouvelable. Le chien est inscrit également dessus et chaque fois qu’il y a un changement d’animal, le fait doit être mentionné.

Perspectives de l'agent de sécurité cynophile

Les perspectives de l’agent de sécurité cynophile

Le salaire d'un agent de sécurité cynophile

En début de carrière, un professionnel de la sécurité et son adjoint canin peuvent gagner entre 1660 et 1850 € bruts mensuels. En fonction du lieu d’activité, du travail de nuit et d’autres paramètres comme les primes, le salaire est évolutif.

Perspectives de carrière

Le professionnel a des perspectives d’évolution vers une fonction d’encadrement au sein d’une équipe d’agents de sécurité. Il est encore possible de choisir la branche formative et de superviser la formation des futurs maîtres chiens, voire du dressage des animaux.

L’insertion professionnelle

L’insertion professionnelle est relativement aisée dans le secteur de la sécurité cynophile. De plus en plus d’entreprises privées et de structures publiques font appel aux services de ces professionnels accompagnés de leur chien

Retour haut de page